Marie-Ève Barrette : pour le plaisir de bouger!

Marie-Ève Barrette est responsable Fillactive à l’école Polyvalente Le Carrefour depuis maintenant 10 ans. Détentrice d’un baccalauréat en enseignement du français et de l’histoire, elle enseigne le français en 1re secondaire au Programme d'éducation intermédiaire du Baccalauréat International (PEI) depuis 2004. Elle enseigne également le design aux élèves en 1re secondaire.

Une idée qui fait son chemin 

L’idée de devenir responsable Fillactive ne vient pas de Marie-Ève, mais plutôt de l’enseignant en éducation physique de son école. Au début, l’idée n’enchante pas Marie-Ève qui perçoit plutôt ce nouveau rôle comme une surcharge de travail, d’autant plus qu’elle revient à peine d’un congé de maternité. Cependant, n’ayant pas été sportive à l’adolescence, elle aurait aimé qu’un programme comme celui de Fillactive ait existé alors qu’elle était au secondaire. De fil en aiguille, l’idée fait son chemin et Marie-Ève décide d’aller de l’avant et de devenir responsable Fillactive de son école à l’automne 2012. 

Cheminer avec Fillactive

Son approche auprès de son groupe Fillactive a beaucoup évolué au fil des ans. « Au début, j’étais axée sur la performance. Je les chicanais si elles manquaient une séance d’entraînement. » Mais graduellement, sa vision se transforme et elle comprend que la mission de Fillactive est d’amener les adolescentes à être actives pour la vie, et que la clé de la réussite réside dans le plaisir. « Il s’agit de semer une graine, de donner le goût aux filles de bouger. Par la suite, elles découvrent le sport qu’elles aiment. »

Fillactive a également changé la relation qu’elle entretenait elle-même avec l’activité physique. Elle est désormais consciente que la recherche constante de performance peut parfois être anxiogène. Elle est moins sévère avec elle-même et comprend l’importance d’un bon équilibre. Maintenant, elle fait de l’activité physique pour le plaisir. 

« J’ai changé mes objectifs. L’exercice physique devrait diminuer l’anxiété et non l’alimenter. »

Allumer l’étincelle chez les jeunes filles

« L’avantage d'avoir une belle collaboration avec la direction et mes collègues, c'est qu’on peut répondre à plusieurs besoins des adolescentes. »

Accompagnée par sa collègue Valérie Nicolas qui est d’une aide précieuse depuis les 5 dernières années, Marie-Ève organise des séances d'entraînement tous les mardis à la fin des classes ainsi qu’un dîner-causerie par semaine. Les activités proposées aux filles sont variées pour que celles-ci trouvent leur voie sportive, d’autant plus qu’au cours des dernières années, elle a constaté une baisse importante de popularité pour la course à pied. 

Outre l’accès à la salle de musculation, le parc adjacent à l’école s’avère être un beau terrain pour s'entraîner au grand air. Elle propose aux filles des parcours à l’aide des modules de jeux et des bancs. Elle aime aussi proposer des entraînements plus funky comme jouer à la tag, mais en misant sur la course, ou s’entraîner à l’aide de jeux vidéos tels que Just Dance. Il lui arrive également de réserver le terrain de tennis ou la piscine municipale pour de l'aquaforme. 

La fierté de voir les filles s’accomplir 

Marie-Ève ne le cache pas, elle a parfois eu une relation amour/haine avec l’activité physique. Il y a eu certaines années où, se sentant découragée, elle a douté d’elle et a voulu abandonner son rôle de responsable Fillactive. Mais, chaque année lors du retour en classe, ses doutes s'estompent en revoyant les filles. Leurs joues rouges et leurs sourires après un entraînement lui procurent l’énergie et la joie de poursuivre. « De les voir émues et fières d’elles, j’en ai des frissons! » 

Les éléments clés en main des programmes de Fillactive l’aident aussi beaucoup à poursuivre le travail qu’elle fait auprès des filles. Elle adore les entraînements en ligne Fillactive conçus pour les ados : « Wow!, l’intensité est bonne et les termes utilisés sont ceux employés par les ados. » Depuis 2018, l'inscription en ligne des participantes lui facilite aussi énormément la tâche. 

« J’aime beaucoup Fillactive et cela doit transparaître! »

Le désir de faire une différence 

Marie-Ève souhaite ardemment faire une différence auprès des jeunes filles. Elle veut être un modèle pour elles, leur inculquer de bonnes valeurs. Son message est simple : elle veut que les filles pensent à elles, qu’elles s’entraînent pour elles. Elle veut leur faire comprendre que la pratique d’activité physique on le fait pour soi. 

Son désir de faire une différence auprès des adolescentes dépasse les murs de son école et illustre bien la qualité des relations qu’elle réussit à développer avec ses participantes. En effet, environ une fois par mois, Marie-Ève fait des entraînements virtuels avec une de ses anciennes Fillactive qui demeure maintenant en Abitibi.

Pluie battante et tutus  

Au cours de ses 10 années avec Fillactive, Marie-Ève a vécu de nombreux beaux moments avec les filles. Elle se rappelle avec émotion de la Célébration Fillactive en 2018 en Outaouais, alors qu’il pleuvait si fort qu’elle accompagnait les filles une à une à la ligne d’arrivée pour les encourager. Elle se souvient aussi d’une autre édition mémorable lors de laquelle les filles étaient déguisées en princesses avec des tutus et des couronnes qu’elles perdaient en courant! 

Son plus beau souvenir demeure néanmoins l’année où, dû aux inondations, la Célébration avait été annulée dans sa région. Peu de temps après, Sophie Grégoire Trudeau était venue à son école remettre les médailles Fillactive à son groupe. « C’est un beau souvenir, un très beau moment pour moi. »

Un peu plus sur Marie-Ève 

Si elle pouvait pouvait se décrire en 3 mots : drôle, vraie et dynamique

Sa chanson préférée pour bouger : Eye of the Tiger 

Son dessert préféré : mille-feuille

Sucrée ou salée : salée

Sa saison favorite : Automne 

Sa meilleure partenaire pour faire du sport : Mireille Rancourt avec qui elle a commencé Fillactive la première année. C’est grâce à elle qu’elle fait partie de Fillactive. Elles font régulièrement du jogging ensemble. 

Son accessoire de sport préféré : ses espadrilles

Son type d’entraînement préféré : la course à pied, mais elle fait beaucoup d’entraînement dans les parcs

Son souvenir chouchou avec Fillactive : sa première année avec Fillactive, il y avait des cochons pendant la course Fillactive à Laval.

Elle se trouve parfaitement imparfaite parce que... elle n’a pas peur du ridicule!